Europe :protectionnisme ou libre-échange?

Opposition de 2 théories : celle du libre-échange (Christian Saint-Étienne) contre celle du protectionnisme européen (Emmanuel Todd).

Contrairement à Emanuel Todd, Christian Saint-Étienne ne pense pas que la crise soit un effet du libre échange. Il rappelle que la crise a débuté en automne de 2008 et que c’est au contraire grâce au libre-échange que des pays comme la Chine et l’Inde ont réussi à se sortir de la pauvreté au cours des 5 années précédant 2008.

Emmanuel Todd rétorque que, dans un premier temps, des pays comme la Chine ont mené une politique d’exportation à tout craint qui leur a permis de décoller. Cette politique s’est nourrie de la destruction de l’appareil industriel des pays développés, provoquant une baisse des revenus, une baisse de la consommation, donc une baisse de la demande, qui maintenant agit et repart en boomerang sur la Chine. La Chine, qui exporte 35 à 40 % de son PIB en période de contraction de la demande mondiale, est menacée de faillite et d’explosion sociale.

Les Etats-Unis sont le « pays le plus libéral du monde »

Emanuel Todd rappelle qu’avec un déficit commercial de 800 milliards USD, les USA ont fait le choix du libre-échange et qu’ils financent leurs importations en utilisant les flux financiers « sur le dos de la planète ». Si les USA voulaient revenir au protectionnisme, ils auraient plus de mal que l’Europe qui, grâce à son appareil industriel encore intact, arrive à équilibrer ses échanges extérieurs. L’Europe est redevenue le centre de gravité industriel et technologique du monde. Le passage des Etats-Unis au protectionnisme entraînerait des baisses du niveau de vie car « ils se nourrissent sans produire ».

Les Etats-Unis savent être protectionnistes dans certains domaines

Christian Saint-Étienne admet un protectionnisme aux USA, mais dans ce cas, il est inspiré par une « politique stratégique » pour les domaines clés (la défense, l’aéronautique etc.). Le problème, selon lui, c’est que l’Europe est le seul espace sans politique stratégique (contrairement aux USA, à la Chine, à l’Inde). Christian Saint-Étienne suggère un libre-échange avec des règles, qui imposeraient un protectionnisme à l’Asie sur la base des normes d’environnement et de droits sociaux.

L’Allemagne pratique un protectionniste implicite

Christian Saint-Étienne pense que les Allemands ont tout misé sur l’export vers l’Asie, quitte à geler les salaires. Emmanuel Todd ajoute que l’Allemagne tire profit de la zone euro et impose un protectionnisme implicite pour gagner des parts de marché sur la France et l’Italie qui ne font pas de la désinflation compétitive. Menaçons l’Allemagne d’en finir avec l’euro si elle persiste.
Une politique protectionniste requiert deux ans pour sa mise en œuvre.

Protectionnisme de plusieurs pays : risque d’implosion de l’Europe

Christian Saint-Étienne reconnaît un danger d’implosion de l’Europe et de l’euro : l’Union Européenne qui représente 1/5 de l’économie mondiale, n’a pas de vision stratégique intégrée.
Nous avons une monnaie commune entre 16 pays sans politique économique commune.

Share

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :