Financements innovants – taxes sur les transactions financières: 30 Mrd euros par an

LA VIDEO INITIALE A ETE SUPPRIMEE PAR L’AUTEUR


Financements innovants pour le développement :
Toutes les vidéos montrant des personnalités (Sarkozy, Kouchner…) ont été supprimées.

Avec l’émission de droits de tirage spéciaux (DTS) supplémentaires par le FMI, la notion de financements innovants désigne aujourd’hui les mécanismes générant des ressources additionnelles à l’Aide Publique au Développement (APD) traditionnelle.

Tout démarre au sommet de Monterrey (Mexique) en 2002, conférence réunie sous les auspices des Nations-Unies. Michel Camdessus, ancien directeur général du FMI – « Sherpa » français chargé de préparer en liaison avec les Africains le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD)- a estimé qu’il ne fallait pas la rater, car ce serait un échec pour les deux réunions suivantes (sommet du G8 au Canada en juin et le sommet mondial sur le développement durable).

Groupe pilote sur les contributions internationales de solidarité en faveur du développement.
La France assure le secrétariat permanent de ce groupe qui revendique 58 pays-membres.
De nombreuses organisations non-gouvernementales sont également membres de ce Groupe pilote, parmi lesquelles : ABONG, Acción, Coordination Sud, CONGAD, CONCORD, ACF – Action contre la faim, Act Up Paris, AIDES, Altermonde, Attac, Care, Citizens’ Coalition for Economic Justice (CCEJ), CCFD, Mani Tese, Development Initiatives, Forum de la Jeunesse Issue des Migrations (FOJIM ), Halifax-initiative, Kulima, The North-South Institute, Results Japan, Stamp out Poverty, Synergies Africaines, Tax Justice Network, Ubuntu, World Economy, Ecology & Development

Mécanismes innovants :

L’initiative de Chirac en 2005 de taxation des billets d’avion .
En juin 2009, la taxe aurait déjà rapporté 1 milliard de dollars, selon Douste Blazy fortement impliqué dans la promotion des financements innovants aux Nations Unies.

La Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm) lancée fin 2006 devait lever 4 milliards de dollars sur les marchés financiers.

La Garantie d’achats futurs (AMC) visant à accélérer le développement de nouveaux vaccins doit atteindre 1,5 milliards de dollars, payables sur une durée de 12 ans.

D’autres initiatives sont en cours et mobilisent les acteurs du développement innovant :
la lutte contre l’évasion fiscale et les flux financiers illicites, la canalisation des transferts des migrants vers l’investissement productif ou social dans leur pays d’origine, la lutte contre le changement climatique en réservant au développement une partie des revenus tirés de la mise aux enchères des crédits carbone, les taxes sur les transactions financières et les transactions de change devant rapporter 30 milliards d’euros par an, les contributions volontaires de solidarité, la solidarité numérique nourrissent en particulier leurs travaux.

L’exploration du sujet nous éclaire sur la stratégie globale et sur ses objectifs.
Malheureusement aucune information financière ne filtre (recettes perçues, utilisation des fonds, résultats chiffrés). Aucune information quant aux statuts de cet organisme et à la rémunération de ses membres dont les ONG etc.

Ces financements s’adressent aux pays pauvres, essentiellement à l’Afrique.
Bien qu’en voie de paupérisation alarmante, la population des pays européens dont la France, n’est pas éligible aux financements innovants.

Les Financements Innovants et la Finance Islamique
Recours au vieil argument : « au-delà de la philanthropie et de la responsabilité sociale, les Financements innovants sont porteurs d’opportunités économiques à long terme sans précédent ».
Mais de quelles opportunités parle-t-on précisément? Au profit de qui exactement? Un forum est prévu en 2010 en coopération avec l’ISESCO, Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture basée à Rabat (Maroc), où Nicolas Sarkozy a choisi de se reposer quelques jours.

Sur le thème des financements innovants, lire également:
Développement innovant : lutter contre l’évasion fiscale
Sarkozy à Copenhague – l’Union Méditerranéenne en filigrane

Documents extraits des archives
Intervention de Anne-Marie Idrac – Secrétaire d’État en charge du Commerce extérieur –
lors de la Conférence internationale « Solidarité et Mondialisation »(fév.2006)

La Conférence sur les financements innovants du développement (mai 2009)
§-7. Les pays membres sont invités à réduire de manière significative et quantifiable le coût des transferts des migrants et à améliorer leur effet sur le développement des pays bénéficiaires, y compris au travers d’institutions de microcrédit.

Share

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :