Une jeunesse russe qui ne séduit pas le journal Le Monde

A défaut de tomber sous le charme de la jeunesse russe pro-Poutine (les Nashi),
le journal Le Monde tombe sous le coup d’une poursuite en diffamation par leur mouvement.
Trois orthographes possibles :
Nashi (anglais ou phonétique), Naschi (allemand) ou Nachi (presse française).
Arte 13-01-2010 nous relate cet évènement récent : 3 journaux étrangers : Le Monde, le Journal du Dimanche (JDD) et Frankfurter Rundschau sont poursuivis en diffamation par le mouvement des Nashi.

Ne connaissant pas le détail du dossier, nous nous garderons de porter un jugement sur le caractère diffamatoire des articles. L’essentiel n’est pas là.

Marie Jégo semble consternée par les Nashi.
Si l’on en juge par la vidéo, « le piquet permanent à l’entrée de son domicile » selon ses termes, paraît bien inoffensif. Rentrer chez soi, en banlieue parisienne est surement plus périlleux.
Le reportage sur les Nashi, nous montre une jeunesse extrêmement sympathique, cultivée, enthousiaste, travailleuse et patriote (rien à voir avec notre diversité).

Marie Jego est correspondante du journal Le Monde à Moscou.
Pour combler quelques lacunes, je suis allé sur le moteur de recherche du Monde pour y chercher ses articles les plus marquants sur la Russie. C’était oublier que le Monde est l’un des journaux qui a instauré la consultation à péage. Gratuitement, vous n’avez accès qu’aux titres des articles parus durant la dernière quinzaine. Au-delà de 15 jours, l’article est archivé et sa consultation réservée aux abonnés. Donc, impossible d’avoir une idée précise des articles du Monde sur la Russie.

Marie Jégo nous parle de la Convention européenne des Droits de l’Homme sur la liberté d’opinion… Cette Convention n’a-t-elle pas songé à défendre l’accès libre à l’information? Je suis preneur.

A la rescousse de Marie Jégo :

Alexandre Podrabinek, correspondant du service russe de Radio France Internationale à Moscou. Un professionnel de la dissidence.

Autre dissident, Oleg Panfilov qui, bien que né en 1957, déclare à propos des Nashi : « Leur comportement, leurs tactiques, leurs menaces, ça rappelle beaucoup ce qui se passait dans l’Allemagne nazie des années 30 ». Rappelons que les jeunesses hitlériennes brûlaient les oeuvres culturelles (autodafé). Aujourd’hui, Oleg Panfilov, Directeur IFEX, a pris la nationalité géorgienne.

Curieuse attitude que celle de RFI et IFEX, de recruter des personnages « à problèmes » qui ont un contentieux personnel à règler avec la Société. Ces « écorchés vifs » semblent manipulés pour parasiter la libre communication entre les peuples. Ils appartiennent au passé.

Romain Goguelin (de France 24) a bien tenté de diaboliser les jeunes pro-Poutine,
mais sa vidéo (malheureusement introuvable sur le site de France 24)
a achevé de me convaincre : je suis résolument séduit par les Nashi !
(nous parlons de son reportage du 30 juillet 2007, sur France 24 : le camp d’été des « Nachi »),
dont nous avons extrait 2 très brèves interviews (respect des droits d’auteur oblige):
– une jeune adhérente nous confie s’opposer fermement à une Révolution Orange
(et nous la comprenons quand on voit l’état de l’Ukraine aujourd’hui)
– Vassili Yakimenko, Président de l’Agence de la Jeunesse de Russie, est lucide :
il ne souhaite pas voir son pays finir comme l’Irak (avec la mondialisation comme toile de fond).

Le Forum des jeunes de Russie « Seliger-2009 » s’est déroulé en Juillet-Août, sur les bords du lac Seliger, au nord de Moscou. Plus de 40 000 jeunes y ont participé. L’un des objectifs était de mettre en lumière les jeunes talents qui contribueront au développement de l’économie russe. Mais selon le Président de l’Agence fédérale de la Jeunesse (Rosmolodezh) Vassili Yakimenko, ce n’est que le début d’une œuvre gigantesque.

Pour participer au Forum il fallait s’inscrire préalablement sur Internet et être porteur d’un projet dans le secteur de son choix (scientifique, écologique, artistique voire social).
Des cours et des ateliers étaient animés par d’éminents hommes politiques, hommes d’affaires, etc.

Près de 1800 contrats ont été signés pour un montant de 245 millions de roubles (près de 6 millions d’euros). Les gouverneurs des régions devront apporter leur soutien à la réalisation des projets validés.

Seliger-2010 :
Chaque section sera parrainée par un sponsor. Ce sera notamment le cas des projets innovants. A l’avenir, on envisage d’inviter des jeunes d’autres pays pour former une section internationale.

Moscow Time – 15-09-2009

Share

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :