Les Chinois en Afrique : une minorité de plus en plus visible

________________________________________

« Quand la Chine ratisse l’Afrique », « La Chine pousse ses pions en Afrique », « La Chine, nouvelle amie intéressée de l’Afrique », « Chine-Afrique : pillage ou co-développement ? » titrait récemment la presse française. Assurément depuis ces dernières années et notamment 2006, les nouveaux partenariats stratégiques, qui sont en train de se tisser entre la Chine et le continent africain sous-tendus par l’idéologie du win-win, interpellent les pays occidentaux. L’Afrique n’est plus la chasse gardée de l’Occident ; ses ressources naturelles sont aussi convoitées par la République populaire de Chine (RPC) qui s’impose comme le deuxième consommateur de pétrole de la planète. Le volume des échanges sino-africains ne cesse de croître : il a été multiplié par 7 entre 2000 et 2007 selon le ministère chinois du commerce, passant de 10 à 70 milliards de US$. En 2007, la RPC est devenue le deuxième partenaire commercial le plus important de l’Afrique derrière les États-Unis et tout juste devant (…)

Revue Européenne des Migrations Internationales, 2009, vol. 25 n° 1, pp. 45-70. http://remi.revues.org/index4881.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :