Sculptures monumentales de l’artiste Bernar Venet dans les jardins du Palais de Versailles

Copyright. AP Photo Bob Edme

Copyright. AP Photo Bob Edme

Jean-Jacques Aillagon en veut-il au château de Versailles ? Pour 2011, il a invité Bernar Venet, l’un des représentants de l’art conceptuel.

Doit-on s’extasier devant l’esthétique de l’œuvre d’art ou s’émerveiller de la prouesse technique (méthodes de calcul, techniques de levage et de soudage, propres à la réalisation d’ouvrages architecturaux).

Le montage et l’assemblage d’une œuvre d’art sur le site d’exposition est soumis à des contraintes externes qui laissent place à l’imprévu. L’auteur lui-même découvre son œuvre une fois installée.

Exposition Bernar Venet à Versailles, du 1er juin au 1er novembre 2011

Le palais de Versailles tire-t-il un quelconque avantage de telles expérimentations ?

S’agit-il d’une révolte de l’Art contemporain qui chercherait à brouiller les règles, bousculer les repères pour se faire entendre et prendre la relève d’un passé historique qui visiblement en frustre plus d’un.

Ou s’agit-il d’une démarche expérimentale où l’attention du spectateur, ou du critique, est appelée à se déplacer du contenu présenté, vers l’acte de présentation comme tel. Il en résulte un bouleversement vertigineux de la notion même d’œuvre d’art.

________________________________________

JEAN-JACQUES AILLAGON sommé de quitter Versailles. Il sera remplacé par Catherine Pégard

Le 2 octobre prochain, Jean-Jacques Aillagon devra quitter ses fonctions de président du château de Versailles . Il fêtera ce jour-là ses 65 ans, âge officiel de la retraite dans le service public. Catherine Pégard, ancienne rédactrice en chef politique du Point, conseillère du président de la République depuis 2007, lui succédera à ce poste.

________________________________________

Dialogue entre Bernar Venet et Thierry Lenain, professeur d’esthétique à l’Université libre de Bruxelles.

Représentation graphique de la fonction y = x²/4 fait partie d’un groupe d’œuvres à contenu mathématique par lesquelles Bernar Venet inaugure, en 1966, la phase proprement conceptuelle de son itinéraire.

On peut y voir, radicalisée, l’orientation artistique adoptée par l’artiste dès le début des années soixante : éviction de toute expressivité poétique ou plastique, froideur extrême, retrait de la subjectivité du créateur, littéralité d’une proposition dont la forme ne déborde en rien le contenu.

Mais ces caractéristiques, déjà apparentes dans la production minimaliste de 1963 (peintures de goudron, reliefs en carton uniformément recouverts de laque de carrosserie, Tas de charbon, etc.), appartiennent cette fois à une œuvre qui peut se définir comme une pure transmission d’information. Car si celle-ci emprunte la forme d’un « tableau », l’objet pictural n’est ici rien d’autre que le médium à l’aide duquel la proposition mathématique, traduite sous forme graphique, est communiquée au spectateur. Conformément à l’idée maîtresse de l’art conceptuel, théorisée quelques années plus tard outre-Atlantique, l’objet visible occupe une position de secondarité complète relativement à l’information véhiculée à travers lui.

De plus, cette information possède, dans le cas présent, une propriété pour le moins incongrue dans un contexte artistique : elle est monosémique, ce qui veut dire qu’elle ne possède qu’une seule signification et n’a, dès lors, pas de sens en elle-même, n’appelant aucune interprétation. L’attention du spectateur ou du critique doit dès lors se déplacer du contenu présenté vers l’acte de présentation comme tel. Il en résulte un bouleversement vertigineux de la notion même d’œuvre d’art.

Thierry Lenain a publié, avec Thomas McEvilly, Bernar Venet, éditions Flammarion, Paris 2007.

________________________________________

Lire également :
2010 : le Japonais Takashi Murakami expose au Château de Versailles

Bernar Venet : « lorsque Jean-Jacques Aillagon m’a proposé d’investir le Château de Versailles… »

Publicités
Comments
One Response to “Sculptures monumentales de l’artiste Bernar Venet dans les jardins du Palais de Versailles”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Sculptures monumentales de l’artiste Bernar Venet dans les jardins du Palais de Versailles […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :