BFMTV : Martine Aubry soutient sans réserve l’intervention de Nicolas Sarkozy en Libye

Victoire de la rébellion en Libye : la France va devoir aider à la reconstruction du pays.

Nous avons soutenu l’intervention de la France derrière l’ONU, bien évidemment, et c’est avec plaisir que nous voyons les rebelles entrer dans la capitale. Et je crois qu’il faut que nous pensions déjà travailler avec le CNT, mais aussi aider les villes qui vont avoir des difficultés. J’ai par exemple décidé, avec trois autres villes socialistes, Toulouse Lyon et Strasbourg, de jumeler ma ville (Lille) avec Misrata.

Retrait des troupes françaises d’Afghanistan

Il n’y a plus de solution militaire en Afghanistan.
Je souhaite qu’il n’y ait plus de troupes françaises à la fin 2012.
Si je suis élue présidente de la république, je le dirai au mois de juin à l’ONU.

La crise économique et financière a démarré en 2008,

Mais depuis trois ans, aucune mesure concrète n’a été prise.
Distinction des banques de dépôt et des banques d’affaires pour éviter une spéculation sur les dépôts des Français.
Création d’agence de notation indépendantes des banques.
Mise en oeuvre de la taxation des transactions financières.

Sortie de crise: suppression partielle des niches fiscales chiffrées à 50 milliards
pour combler le déficit de 10 milliards des finances publiques.

Croissance et compétitivité: relancer l’investissement
Les banques n’accompagnent pas les projets d’investissement des PME innovates et créatives. Martine Aubry préconise le recours à des incitations fiscales :
– application d’un taux réduit de l’IS à 20%, aux bénéfices réinvestis par les PME
– majoration du taux de l’IS à 40% pour les bénéfices distribués.

Emploi : création de 100 000 emplois jeunes
Exemple: réalisation de bilans énergétiques dans les appartements et maisons.
Ces jeunes travailleront plus tard avec des entreprises de bâtiment pour réduire les dépenses énergétiques.

Une stratégie de quartiers face aux enjeux planétaires.
Dans sa critique de la mondialisation et de la politique de Nicolas Sarkosy, la gauche ne se démarque pas de Marine Le Pen.
Marine Le Pen a cependant été accusée d’amateurisme en matière économique. Que dire alors de Martine Aubry ? Ces mêmes économistes feront-ils preuve d’autant d’intransigeance à son encontre ?
Les solutions de Martine Aubry sont des recettes de proximité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :