Grâce à sa fondation, Bill Gates, a fait de l’aide au développement un business lucratif

Erreur
Cette vidéo n’existe pas

Nous sommes à la veille de la tournée Africaine de François Hollande.
Sommet de la Francophonie à Kinshasa (RD-Congo) et visite au Sénégal

De leur côté, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, et Bono, le leader du groupe U2,
arpentent l’Europe, en quête de fonds en faveur de l’aide au développement (hors Europe)
et contre la pauvreté dans le monde (l’Afrique constitue l’axe central de leur tournée).

Dans ces conditions, qui donc bénéficie de cette aide au développement?

En 2012, le philanthrope Bill Gates (selon l’expression consacrée)
reste l’homme le plus riche des Etats-Unis,
avec une fortune estimée à 66 milliards de dollars,

Sa fortune a augmenté de plus de 10% par rapport à l’an passé (Forbes) Le Point 19/09/2012
[10%, cela représente un gain de 6 milliards de dollars sur un an]

Combien Bill Gates et Bono ont-ils réussi à soutirer à la France en cette veille de récession?

chaque année, ces deux « flibustiers » viennent s’assurer que les 0,7% du PIB
promis pour l’aide au développement seront bien versés par les Etats Européens
.
Enjeu: accroître et contrôler la rentrée des recettes.
Cette année, ils ont même pris une option
de prélèvement sur les recettes de la taxe sur les transactions financières.

Une certitude:
le sauvetage financier des peuples grec, roumain, bulgare, espagnol n’est pas leur préoccupation.

________________________________________

G20 Summit in Cannes Nicolas Sarkozy invites Bill Gates

G20 Summit in Cannes Nicolas Sarkozy invites Bill Gates

Compte-rendu de l’interview de Bill Gate accordée le 02/11/2011 au Figaro

A la veille du G20, le président Sarkozy lui avait commandé un « Rapport sur le Développement »

Invité au G20 de 2011, Bill Gate a estimé que, même en période de turbulences, on pouvait améliorer les conditions des plus pauvres. Les pays riches doivent tenir leurs engagements en matière d’aide, soit consacrer 0,7% du PIB d’ici à 2015, ce qui rapporterait 80 mrd de plus chaque année, et dépenser cette aide plus intelligemment, en faisant un focus sur l’innovation.

Les pays en forte croissance comme le Brésil, la Chine ou le Mexique, qui ont réussi à réduire les niveaux de pauvreté, sont sollicités pour apporter bénévolement leur expertise, leurs capacités d’innovation et leurs ressources humaines.

Pour la forme, on en appelle aux pays les plus pauvres, pour mobiliser davantage leurs ressources internes, en augmentant leurs revenus fiscaux et en combattant la corruption.
La règlementation sur la transparence des revenus des entreprises minières et pétrolières est un point positif.

Financements innovants : Bill Gate suggère trois types de taxes.

La taxe sur les transactions financières, est un outil intéressant, à condition de ne pas appliquer un taux trop élevé, pour éviter les fuites de capitaux. Si la France et l’Allemagne appliquaient la taxe financière, cela les aiderait à atteindre la barre des 0,7% du PIB, et il n’est pas nécessaire que l’application de la taxe financière soit mondiale.

Une taxation sur les transports maritimes et aériens (la « Taxe Chirac » porte déjà sur les billets d’avion).

L’augmentation de la taxation sur le tabac, qui, par ailleurs, aurait un impact bénéfique sur la santé.

Bill Gate insiste sur le rôle de l’innovation et des pays émergents.

L’innovation a un impact direct sur le développement. Les pays ont besoin de nouvelles semences, en raison du changement climatique, de nouveaux vaccins face aux épidémies, de nouveaux outils pour les agriculteurs. Il faut développer des partenariats entre pays riches et émergents pour aider les plus démunis. Les fondations peuvent y contribuer. Il y a déjà des initiatives du Brésil, sur le soja, ou de la Chine sur le riz. Ces pays, receveurs d’aides dans le passé, sont devenus donateurs.

L’agriculture et la santé sont prioritaires

L’objectif est d’aider les pays les plus pauvres à devenir autonomes, et de façon durable. L’agriculture et la santé sont essentielles pour y parvenir. L’enjeu est d’améliorer les conditions de la croissance de la population, notamment en réduisant la mortalité infantile, en aidant les mères à avoir moins de bébés, en améliorant la nutrition et la santé pour un meilleur développement des individus. Bill Gate est convaincu qu’une agriculture de base, c’est un chemin vers la stabilité, qui permet au-delà d’investir plus sur l’éducation et les infrastructures.

________________________________________

2011 A la veille du G20 et au lendemain du remaniement ministériel
Nicolas Sarkozy évoque les 3 objectifs « qu’il s’est fixé » pour la présidence du G 20.
Objectifs qui s’inspirent des recettes de Bill Gates pour s’enrichir rapidement et en toute légalité.

________________________________________

François Hollande en Afrique

Tournée africaine de François Hollande

Une bonne partie de la taxe sur les transactions financières est destinée à l »Afrique..

Nicolas Sarkozy et François Hollande
unis derrière Bill Gates, pour une même cause

A quelques ans d’intervalle, certes dans un style différent,
ils confirment leur total engagement au service du
programme onusien voté en 2000:

Les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

________________________________________

Les prélèvements de la taxe sur les transactions financières se font sans aucune contrepartie:

– pas d’imputation à l’aide publique au développement
– aucune réduction de l’immigration africaine qui permettrait de résorber le chômage européen
– pas de remise en cause des subventions aux contrats à l’exportation qui se soldent par de la vente à perte.

Pour se prémunir contre le vote des parlements de pays européens récalcitrants (en récession),
le traité européen prévoit de transférer les décisions budgétaires à des organismes européens non élus.

________________________________________

ARTICLES ANTERIEURS:

Catastrophes en série au Bangladesh │ où en sont les objectifs du Millénaire pour le développement (Onu)?

Anne-Marie Idrac : Bilan mitigé d’une tournée africaine en 2010
Bénin : convention « Education pour tous », avec le concours de l’Agence Française de Développement (AFD)
RDC (Congo) : allègement de la dette de la RDC.
Important projet de voirie urbaine à Kinshasa (entièrement financé par l’AFD).
Kenya : protocole d’accord pour la mise en place d’un financement de l’AFD

Sarkozy lance les travaux du TGV marocain en 2011 :
mise à contribution de l’Agence française de développement.
La BEI (Banque Européenne d’Investissement) refuse de participer (marché gré à gré).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :