Jérôme Cahuzac inflige une leçon magistrale à Jean-Luc Mélenchon

MOTS CROISES – l’émission du 7 janvier 2013, animée sur France 2 par Yves Calvi

Jérôme Cahuzac, ministre du Budget affrontait
Jean-Luc Mélenchon, porte-voix du Front de Gauche,
candidat malheureux de la présidentielle 2012.

Jean-Luc Mélenchon était à la peine.

Ses « clowneries » (« Cahuzandreou ») désespérées n’ont pas réussi à déstabiliser un Jérôme Cahuzac lui opposant une dialectique implacable.
On était bien loin du dilettantisme sarkozien.

Divergences sur de nombreux sujets : fiscalité, réduction des déficits, inégalités, austérité, Europe, écologie…
divergences sur le diagnostic et les réponses à apporter à la crise économique et budgétaire qui secoue le pays.

Au final, il ressort que Mélenchon s’était mal préparé, ayant failli oublier qu’il avait lui-même voté le Traité de Maastricht, l’une des causes de nos soucis actuels.

________________________________________

L’immigration est devenu le sujet tabou, de tous les partis et médias.

Volet chômage, on regrettera que l’on n’ait pas évoqué la question de l’immigration, car c’est ce même Mélenchon qui appelle à intensifier et régulariser systématiquement une immigration sous qualifiée, qui représente à elle seule une bonne part du chômage.

Le Gouvernement socialiste n’est pas en reste avec Manuel Valls:
la politique d’accueil d’immigrés de Sarkozy ouvertement reconduite
dans les chiffres, avec des procédures de naturalisation simplifiées.

Mélenchon est-il vraiment qualifié pour parler de compétitivité?
A la vérité, la compétitivité c’est le cadet de ses soucis.
Il voudrait que la France s’effondre et rêve d’en être l’homme providentiel.

« Vous êtes un homme seul », lance Cahuzac à un Mélenchon à court de répliques.

De fait, Jean-Luc Mélenchon ne s’est jamais remis de son échec aux présidentielles derrière Marine Le Pen. Mélenchon restera l’homme de l’échec permanent à défaut de la révolution permanente.

Pour comble de ridicule, les amis de Mélenchon, comme Éric Coquerel « eurodéputé », s’expriment dans le JDD, une presse peu appréciée des milieux révolutionnaires.

Publicités
Comments
One Response to “Jérôme Cahuzac inflige une leçon magistrale à Jean-Luc Mélenchon”
  1. La seule technicité dont Jérôme Cahuzac a pu faire preuve, c’était la manipulation de chiffres et d’information. Ca ne passe qu’avec ceux qui n’y connaissent rien. Dans la logique du social-libéralisme, il n’a absolument rien proposé qui n’ait totalement échoué ailleurs. Une leçon vous dites ?

    http://contratsocial.wordpress.com/2013/01/16/jerome-cahuzac-et-la-lutte-des-classes-ou-le-parti-pas-social-mais-liberal/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :