Ces laboratoires occidentaux qui délocalisent les risques en matière médicale

La délocalisation des risques en matière médicale.

Pour mener à bien leurs essais cliniques, les laboratoires s’implantent de plus en plus dans les pays émergents, véritable réservoir de patients démunis, sans couverture sociale, potentiellement prêts à tout pour bénéficier d’un traitement gratuit…

En 2007, le laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK) a mené les essais du vaccin Synflorix (contre la pneumonie, l’otite et la méningite) sur 14 000 bébés argentins. Quatorze d’entre eux sont morts.

Si le vaccin a été approuvé et se trouve désormais en vente dans 90 pays, GSK a été condamné à payer une amende à l’Etat argentin pour violation des règles éthiques fondamentales dans un essai clinique. Les textes stipulent que tout participant doit donner son « consentement éclairé » à ce genre de protocole.

Or, dans les provinces pauvres d’Argentine où a été testé le vaccin de GSK,
de nombreuses familles sont illettrées.

« Dans beaucoup de cas, on a d’abord injecté le vaccin à l’enfant avant de donner aux parents un document de 20 pages ! », s’insurge Jorge Yabkowsky, président de la Fédération argentine des Professionnels de Santé.

Extraits du reportage : « Argentine, cobayes médicaux »
Série « les Dessous de la mondialisation » – Public Sénat

________________________________________

LIRE SUR LE MÊME THEME:

Le Royaume Uni accusé de financer un plan massif de stérilisation contrainte (eugénisme) des femmes en Inde.

L’idéologie eugéniste est habitée par l’obsession de la décadence. Dans le contexte de la révolution industrielle, la prolifération désordonnée des classes laborieuses constitue un motif d’inquiétude profond pour les élites victoriennes. Les maux sociaux et sanitaires (tuberculose, syphilis, alcoolisme…) qui se multiplient dans le Royaume-Uni apparaissent comme autant de manifestations de la contamination de l’espèce humaine par les tares congénitales véhiculées par les populations les plus pauvres.

Officiellement, la ligne de crédit est dédiée à la protection de l’environnement (en réalité, une campagne de réduction du taux de fécondité de l’Inde – pour « réduire les gaz à effet de serre et lutter contre le réchauffement de la planète »). [voir vidéo]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :